Avec un budget de plus de 500 Millions de dollars, Red Dead Redemption 2 est le jeu le plus cher de l'histoire. Il est aussi l'incarnation des ambitions démesurées de Rockstar, qui a concentré pour la première fois toute sa force de frappe sur un seul projet, pour repousser les limites de sa formule à mi-chemin entre le cinéma et la simulation de vie. Et force est de constater que le jeu réussit à atteindre des sensations d'immersion incomparables, par son sens du détail et un rythme très lent. Cependant, il n'arrive pas vraiment à s'émanciper des modèles de ses aînés, avec une structure narrative linéaire toujours coincée dans un monde ouvert, et des mécaniques de shoot archaïques, répétées sur plus de 50 heures. Si la technique est à l'avant-garde, le game design est dans le passé. Comme Dutch et sa bande ? Tout ça et plus encore dans Fin Du Game. Pour soutenir l'émission : https://www.patreon.com/findugame Rejoignez le club de lecture sur Discord : discord.gg/YTGbSkN