A la fin des années 2000, Electronic Arts souhaite consolider sa position dans l'industrie en lançant plusieurs franchises, dont Dead Space. Imaginé comme un Resident Evil 4 dans l'espace (avec un soupçon de System Shock), le jeu de Visceral Games a marqué la 7ème génération de consoles par ses idées et son ambiance. Le "démembrement stratégique", les grincements de l'Ishimura, l'interface diégétique... Si l'aspect horrifique tend à s'estomper sur la durée, il reste un jeu terriblement efficace et bien mené. Mais au pays des éditeurs l'argent est roi, et malgré un virage plus action avec ses suites, Dead Space n'atteindra jamais les exigences commerciales d'EA et son studio ne s'en relèvera pas vraiment. Pour soutenir l'émission : https://www.patreon.com/findugame Rejoignez le club de lecture sur Discord : discord.gg/YTGbSkN