Sorti en 2019, Sekiro : Shadows Die Twice apparaît déjà comme un titre unique dans la ludographie moderne de From Software. Premier projet lancé sous la présidence d’Hidetaka Miyazaki, il marque une rupture assez nette avec la formule des Soulsborne : la Dark fantasy a laissé place au folklore nippon, les options de RPG se sont effacées au profit de quelques outils de shinobi et les ruelles tortueuses se sont transformées en grands espaces à traverser à coups de grappin.

Mais Sekiro brille surtout par son système de combat au rythme intense, basé sur des contres à répétition et des attaques opportunes, et nous offre quelques boss qui resteront dans les annales, que ce soit ce primate espiègle ou cet épéiste de légende. Bien joué, From Software. (Et vivement Elden Ring).

Pour soutenir l'émission : www.patreon.com/findugame

Rejoignez le club de lecture sur Discord : discord.gg/YTGbSkN