Fin Du Game

Fin Du Game

L'émission qui va au bout des jeux.

Fin Du Game

Fin Du Game c'est l'émission qui décrypte les jeux vidéo que vous avez finis (ou non). ExServ, Hugo et Maxime (Game Next Door) analysent les jeux dans leur intégralité, afin de comprendre leur place dans le paysage vidéoludique. Pour soutenir l'émission : https://www.patreon.com/findugame Rejoignez le club de lecture sur Discord : discord.gg/YTGbSkN


Soutenir ce podcast Soutenir ce podcast
En cours de lecture

Annonce Saison Six de Fin du Game

Après la traditionnelle pause de l'été, l'émission se prépare à revenir pour une sixième saison très chargée. En plus de préparer en coulisses les épisodes avec de nouvelles voix, nous avons le plaisir d'enregistrer un épisode en public le 30 septembre à 19h à la BPI du Centre Pompidou, à Paris. L'entrée est gratuite, pensez à arriver un peu plus tôt pour avoir une place !

Le lien du festival Press Start : https://agenda.bpi.fr/cycle/press-start-jeu-video-et-sport/
Merci à nos patreotes qui financent l'émission : https://www.patreon.com/findugame
Rejoignez le club de lecture sur Discord : https://discord.gg/YTGbSkN

En cours de lecture

Episode 104 - Bioshock Infinite

Fin Du Game termine cette cinquième saison avec un gros morceau : Bioshock Infinite. Célébré à sa sortie comme une réussite absolue, l’aura du dernier jeu d’Irrational Games a quelque peu décliné depuis. Le passage à Columbia fait toujours son effet, mais la comparaison avec son modèle Rapture devient difficile quand on rentre dans le détail, aussi bien sur le plan ludique que sur la cohérence entre l’univers et les mécaniques de jeu. Et puis, si le premier Bioshock s’en sortait dans son questionnement sur le choix, Infinite s’attaque aux oppressions racistes mais tape complètement à côté, en niant tout l’aspect systémique qui les caractérise, pour tomber dans une vague condamnation de la violence. Un comble pour un jeu où il s’agit de massacrer des hordes d’ennemis. Retour sur un titre qui cristallise de nombreuses problématiques de son époque.
Merci à nos patreotes qui financent l'émission sur https://www.patreon.com/findugame
Si vous réalisez un achat sur Top Achat, vous pouvez entrer le code créateur FINDUGAME
Rejoignez le club de lecture sur Discord : https://discord.gg/YTGbSkN

En cours de lecture

Episode 103 - Tom Clancy's Splinter Cell

Du noir et 3 loupiottes vertes, vous l’avez reconnu. Pour cet épisode estival, Fin Du Game revient sur le premier Splinter Cell, qui incarne le début de la longue (et fructueuse) collaboration entre Ubisoft et la marque Tom Clancy. Envisagé et développé comme un Metal-Gear-Solid-killer, le jeu du studio de Montréal s’est effectivement imposé en 2002 comme une nouvelle référence de l’infiltration grâce à ses animations soignées et sa gestion des lumières, bluffante à l’époque. Une formule qui s’enrichira sur toute une trilogie, avant de partir dans des directions différentes (et pas toujours fructueuses) et de finir au placard, depuis 10 ans maintenant. Malheureusement pour Sam Fisher, Ubi préfère les mondes ouverts et l’infiltration n’assure plus le spectacle à elle seule. Oui, même en grand écart.
Merci à nos patreotes qui financent l'émission sur https://www.patreon.com/findugame
Si vous réalisez un achat sur Top Achat, vous pouvez entrer le code créateur FINDUGAME
Rejoignez le club de lecture sur Discord : https://discord.gg/YTGbSkN

En cours de lecture

Episode 102 - Psychonauts 2

Malgré des résultats commerciaux décevants à l’époque, Psychonauts fait partie de ces jeux devenus cultes avec le temps. C’est ce qui a poussé Tim Schafer et Double Fine à se lancer en 2015 dans la création d’une suite, avec l’ambition de faire mieux tout en respectant le matériau d’origine. S’en suivront 7 années de développement compliquées, entre décisions créatives floues et soucis organisationnels. Une production éprouvante qui laisse forcément des traces sur ce Psychonauts 2, dont certains fondamentaux semblent absents. Et pourtant, la magie opère, grâce à un univers toujours surprenant et une écriture qui tape juste, traitant de sujets sérieux avec autant de légèreté que de gravité quand il le faut. Un jeu sur la nécessité d’être empathique, d’accepter ses faiblesses et celle des autres. C’est tout ce qu’on souhaite à Double Fine pour la suite de leurs aventures.
Merci à nos patreotes qui financent l'émission sur https://www.patreon.com/findugame
Si vous réalisez un achat sur Top Achat, vous pouvez entrer le code créateur FINDUGAME
Rejoignez le club de lecture sur Discord : https://discord.gg/YTGbSkN

En cours de lecture

Episode 101 - Citizen Sleeper

Après une décennie passée à écrire dans des grands médias anglophones et un premier jeu réussi, Gareth Damian Martin a décidé de puiser dans le jeu de rôle pour concevoir Citizen Sleeper, une aventure cyberpunk qui oscille entre le jeu de gestion et le visual novel. Dans la peau synthétique d’un sleeper, on doit survivre au jour le jour et tenter de se faire une place au sein d’un microcosme riche de personnages très différents, essayant tous de manœuvrer entre leurs problèmes et leurs relations avec une société hostile. Un jeu qui parle d’angoisses modernes (et bien réelles) mais aussi de solidarité avec beaucoup de justesse. Appuyé par les dessins de Guillaume Singelin et de la bande-son d’Amos Roddy, Citizen Sleeper est une réussite, qui montre que le jeu vidéo a encore des perspectives pour explorer le jeu de rôle et ce que ce genre peut dire de notre monde.
Merci à nos patreotes qui financent l'émission sur https://www.patreon.com/findugame
Si vous réalisez un achat sur Top Achat, vous pouvez entrer le code créateur FINDUGAME
Rejoignez le club de lecture sur Discord : https://discord.gg/YTGbSkN